10 vrits sur les petits seins

Parce qu’apparemment avoir des petits seins en 2017 c’est bien, nous vous proposons un “vrai ou faux” sur les idées reçues qu’on peut lire sur le web à ce sujet. En route pour un petit voyage entre mythe et réalité…

Cela faisait des années qu’on nous bassinait avec des “vérités vraies” concernant les petites poitrines, comme si celles qui en avaient une plus pulpeuse se sentaient obligées de nous conter la pénibilité de la chose, comme pour mieux nous faire accepter notre “triste sort”. Mais depuis 2015, un vent nouveau souffle faveur des bonnets A et B ! Les seins de taille modeste sont devenus beaux, sensuels aux yeux des autres et nous pouvons enfin être fières de ce que nous avons sous le t-shirt. Fini les “Wonderbra” et autres “push-up” rembourrés, on décomplexe, on arrête de rêver de nichons compensés et on casse en 10 points les préjugés les plus répandus sur le sujet !

 

1. “Les petits seins sont plus sensibles, procurent plus de plaisir lors des rapports”
Vrai ? Faux ?

Étant dépourvus d’une couche de graisse, les petits seins donneraient plus de plaisir aux femmes. OK. C’est à se demander sur quoi les personnes qui affirment cela se basent. Parce que pour nous, c’est impossible de pouvoir comparer. La notion du plaisir et les zones érogènes dépendent de chaque individu. Aussi, nous n’avons trouvé aucune étude scientifique nous prouvant de façon objective la véracité de ces propos. On repassera… 

 

2. “C’est plus facile pour s’habiller, vous pouvez boutonner votre chemise jusqu’au-dessus”
Vrai.

Mais à part si on est un mec, qui a envie de boutonner totalement sa chemise ? Avoir des petits seins n’oblige aucune femme à se priver d’un petit décolleté!

 

3. “Votre poitrine reste de taille “normale” durant la grossesse et vous ne craignez pas les vergetures”
Faux.

Durant une grossesse, les petites poitrines s’épanouissent comme toutes les autres. Et qui dit gonflement dit étirement (parfois brutal) des tissus de la peau. Il peut donc arriver que des vergetures se forment lors de l’allaitement. Elles ne sont donc pas épargnées, hélas.

 

4. “Les seins en gant de toilette ne vous concernent pas”
Faux. 

Hem. Ben si. Il se peut qu’après cette même grossesse ou avec l’âge, la graisse donnant du volume aux poitrines désertent complètement le buste des dames. Et les seins deviennent deux petites enveloppes vides qui pendouillent sur les côtes. Les poitrines plus opulentes peuvent rattraper le coup grâce à de bons soutiens-gorge qui rehausseront le tout. Tandis que les autres n’ont pas vraiment de solutions, à part accepter ou passer sur le billard. 

 

5. “Ils vous font paraître plus jeune, vous pouvez mentir aux mecs en leurs disant que vous être plus jeune”
Faux. 

Ah bon ? Pour quelles raisons ? Françoise Hardy et Jane Birkin font-elles plus jeune que leur âge ? Comme si le fait de porter un bonnet A vous cloisonnait à l’apparence d’une gamine. Nous pensions que l’on déterminait généralement l’âge des gens en observant leur visage, leur vitalité, pas à ce qui se trouve sous la clavicule. 

 

6. “Vous attirez les hommes sérieux”
Faux.

Avoir une petite poitrine n’a jamais vacciné les femmes contre l’infidélité de leur mari ou les hommes frivoles. Ça se saurait.

 

7. “Vous avez une meilleure posture”
Vrai et faux.

En effet, ne pas avoir de poids lourds sur le devant du buste est assez confortable pour les femmes à petites poitrines et permet de préserver les cervicales et le haut du dos. Mais encore une fois, cela ne garantit aucunement une vie sans maux de dos. On peut donc avoir une cyphose et des petits seins.

 

8. “Vous pouvez courir, faire du sport sans soutien-gorge”
Faux.

C’est aussi douloureux de piquer un sprint sans lingerie pour les poitrines peu développées que pour les autres. Moins gênant, certes, mais douloureux quand-même. 

 

9. “Il est plus aisé de détecter une éventuelle tumeur, un cancer du sein”
Vrai.

Il semble en effet que ce soit vrai étant donné que la couche de graisse est moins importante. Une éventuelle tumeur est donc plus facilement palpable. Malgré tout, cela n’empêche malheureusement pas toujours une détection tardive de la maladie. 

 

10. “L’été est fait pour vous, vous pouvez porter tous les modèles de bikinis et maillots”
Faux.

Premièrement, on pourrait dire la même chose des plus fortes poitrines. Deuxièmement, il y a des modèles de maillots et bikinis qu’il vaut mieux éviter quand on n’a rien sous le t-shirt, comme les hauts de bikini bandeaux qui écrasent encore plus nos moitiés de pommes reinettes. L’été est fait pour les nanas bien foutues, c’est tout, qu’elles aient du ventre, une petite paire de fesses, de gros seins ou pas. 

Add a Comment